Le rêve selon Fluchaire

détails du rêve Hiver. flocons de neige
Détail repris et amplifier à partir du rêve Hiver (crédit de l’image : Josiane Gagnon)

Selon Fluchaire (1985), le rêve utilise un langage à part qui possède son propre code. Le rêve nous parle en images. Il peut arriver que ses images nous envoient un message clair, mais la plupart du temps il s’adresse à nous de façon détournée, il utilise la langue des symboles. Toujours selon Fluchaire (1985), le langage symbolique a pour effet d’augmenter la puissance du message, car il mobilise l’émotivité de la personne en la chargeant d’une énergie nouvelle issue des profondeurs de la psyché. C’est en ce sens que le symbole est un transformateur d’énergie. Par exemple, c’est en utilisant une méthode orientée vers l’amplification d’un détail que l’on donne davantage de puissance à un message. On peut demander à la personne de s’attarder à un élément de son rêve et de le dessiner en grand format pour faire ressortir le caractère le plus prégnant. Fluchaire (1985) qualifie le langage du rêve de vivant, car ses images projetées sur notre écran intérieur venant des profondeurs primitives de l’inconscient humain viennent nous remuer, nous transformer, nous « […] en met plein la vue » (p. 83).

Le rêve vient enrichir notre vie à l’aide de son langage symbolique, il « transmet des informations de notre partie instinctive à notre partie rationnelle » (Fluchaire, 1985, p. 91). Toutefois, le rêve le fait avec un immense tact. Il évite de brusquer le rêveur qui pourrait, s’il se sent attaqué, se refermer et bloquer, ainsi, tous les précieux messages provenant de l’inconscient. En terminant, Fluchaire (1985) mentionne que c’est lorsque l’on rêve qu’on est le plus près du cosmos, ce qui donne au rêve un caractère spirituel et universel.

Bibliographie :
Fluchaire, P. (1985). La révolution du rêve. Escalquens : Ed. Dangles.

Personnages de dos en manteaux d'hiver, rue enneigée
Le rêve Hiver (crédit de l’image : Josiane Gagnon)

Auteur : Josiane Gagnon

Je suis une passionnée de l'art-thérapie. L'approche que je privilégie est une approche dite « studio ». Cette approche met de l'avant le processus créatif comme moteur de changement permettant à une personne d'atteindre son plein potentiel. N'hésitez pas à m'écrire pour échanger sur ce vaste domaine.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s