Guérir par l’argile, une méthode sensorimotrice

Modelage en argile
Le pouvoir thérapeutique de l’argile. (crédit de la photo : Josiane Gagnon, 2019)

Dans cet article, je me penche sur le traitement des traumatismes à l’aide d’une approche art-thérapeutique. J’ai décidé de présenter un extrait d’une revue littéraire que j’ai réalisé sur le sujet. Lors de ma recherche, je suis tombée sur les travaux réalisés par Cornelia Elbrecht (2013) qui utilise une méthode sensorimotrice par l’argile. Elle a reçu l’appui et les encouragements de Peter A. Levine, lui-même un expert en la matière, pour écrire son ouvrage Trauma Healing at the Clay Field. Bien qu’expliquées de manière successive, ces étapes se produisent de façon non linéaire selon le processus du client.

Chez l’humain, les fonctions sensorielles se développent en même temps que les fonctions cognitives. Certains neurologistes, anthropologistes et chirurgiens estiment que ce sont les mains qui ont contribué à façonner le cerveau humain. Lorsqu’une personne est traumatisée, son cerveau est court-circuité. Dans de telles circonstances, les mains savent davantage que notre tête comment rétablir l’équilibre psychologique et physiologique. Il faut prendre le temps de les écouter. En fait, il s’agit d’utiliser le sens du toucher que l’on appelle la perception haptique. Celle-ci nous permet de reconnaître les objets à travers le toucher et de nous connecter à notre premier mode de communication. La communication haptique se développe bien avant la communication visuelle tant chez l’homme et que chez les animaux. L’intérêt pour le langage des mains que porte Elbrecht l’amène à décortiquer les divers codes que les mains utilisent pour s’exprimer. Ainsi, dans l’argile, les mains peuvent gratter, agripper, caresser, tenir, creuser, pénétrer, pelleter, tambourer, taper, détruire, construire, saisir, ratisser, répartir, prendre soutenir, empiler, pousser, séparer, forer, lancer, écraser, aligner, modeler, tourner, tordre, mouler, dessiner, écrire, se balancer, etc.

Une séance typique d’art-thérapie dans un bac d’argile à la manière d’Elbrecht se base sur la méthode SIBAM (Sensation, Image, Behavior, Affect, Meaning) élaborée par Levine (2010). Ainsi l’art-thérapie permet de réassocier ces éléments qui ont été dissociés lors d’un traumatisme. Prenons le cas fictif de Kate (Elbrecht, 2013) :

  • 1e élément : Kate est assise devant le bac d’argile et nomme se sentir angoissée. Le thérapeute lui demande de décrire comment elle ressent cette angoisse dans son corps. Elle répond sentir des tensions et des maux d’estomac. (Sensation)
  • 2e élément : Kate tente de toucher l’argile et dit que cela a l’air dégoûtant. (Image)
  • 3e élément : Le thérapeute suggère à Kate de trouver un endroit sécurisant pour déposer ses mains. Kate touche les bords du bac, puis elle secoue le bac pour tester sa solidité. (Behavior)
  • 4e élément : Elle rapporte se sentir maintenant plus forte. (Sensation)
  • 5e élément : Puis, Kate touche l’argile et dit « ce n’est pas si pire que ça en a l’air ! ». (Image)
  • 6e élément : Ensuite, elle ose toucher pleinement l’argile et elle pousse à l’extérieur de mottes d’argile de plus en plus frénétiquement. (Behavior)
  • 7e élément : Elle expérimente un flot de rage passant à travers elle. (Affect)
  • 8e élément : Kate grogne « Dehors ! ». Et, graduellement ses mains se déposent calmement et sa respiration s’adoucit. (Sensation)
  • 9e élément : Les mains de Kate commencent à explorer le bac avec curiosité et une joie grandissante. Elle s’exclame « J’ai de l’espace ! Beaucoup d’espace ! Je me sens bien ! Ah ! Je suis capable de le faire ! Je peux le faire ! (Meaning)

En résumé, il s’agit d’une approche du bas vers le haut (du sensoriel au cognitif) qui utilise le corps comme médium. Les interventions du thérapeute sont minimalistes, et celui-ci cherche à s’assurer avant tout de sécuriser le processus afin de permettre à la personne de retrouver confiance en ses propres capacités. Cette méthode permet d’amener des changements durables à long terme, car ils proviennent du corps lui-même. (Elbrecht, 2013)


Pour en savoir plus…

Lectures recommandées

Elbrecht, C. (2013). Trauma Healing at the Clay Field: A Sensorimotor Art Therapy Approach. Londre et Philadelphie : Jessika Kingsley Publishers.

Guay, S. (2015). Un trauma, est-ce pour la vie ? Puis-je être guéri, redevenir comme avant ? TRAUMAG, 8, 1

Hass-Cohen, N. & Clyde Findlay, J. (2015). Art Therapy & the Neuroscience of Relationships, Creativity & Resilience : Skills and Practices.New York et Londre : W. W. Norton & Company.

Lev-Wiesel, R. et Slatter, N. (2007). Art Making as a Respond to Terrorism. Dans Kaplan, F. F. (Dir,), Art Therapy and Social Action. (p. 191-210). Londre et Philadelphie : Jessika Kingsley Publishers.

Levine, P. A. (1997). Waking the Tiger ‒ Healing Trauma. Berkeley : North Atlantic Books.

Levine, P. A. (2010). In an Unspoken Voice : How the Body Releases Trauma and Restores Goodness. Berkeley : North Atlantic Books.

Van der Kolk, B. A. (2014). The body keeps the score: brain, mind and body in the healing of trauma. The New York : Penguin Book.


Liens suggérés

Trauma-Informed Practices and Expressive Arts Therapy Institute and Learning Center. (site dédié à la pratique de l’art-thérapie pour aider les gens vivants avec un traumatisme)

Cathy Malchiodi, PhD, LPCC, LPAT, ATR-BC, REAT. (une auteure incontournable en art-thérapie.)

Dr. Levine concepteur de la méthode Somatic Experiencing®. (site web éducationnels pour ses étudiants)

Bessel van der Kolk (pionner et expert dans le traitement du stress post-traumatique).

Auteur : Josiane Gagnon

Je suis une passionnée de l'art-thérapie. L'approche que je privilégie est une approche dite « studio ». Cette approche met de l'avant le processus créatif comme moteur de changement permettant à une personne d'atteindre son plein potentiel. N'hésitez pas à m'écrire pour échanger sur ce vaste domaine.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s